l'émail,
une longue histoire
qui remonte à l'antiquité.

Depuis quelques années, nous assistons à une recrudescence de bijoutiers et orfèvres qui désirent apprendre les techniques de l’émail et nous voyons apparaître toutes sortes de manifestations artistiques consacrées à cet art millénaire. Biennale, expositions dans les musées, plateformes d’information sur internet et livres spécialisés font leur apparition.

Les différentes techniques d’émail comme “cloisonner”, “champlever” et “plique à jour”, pour ne citer que les plus connues, ont une longue histoire qui remonte à l’antiquité. Elle nous révèle l’évolution et les différentes voies suivies par l’art de l’orfèvrerie et de la bijouterie.

La technique d’émail est probablement la plus ancienne des méthodes utilisée par les bijoutiers et orfèvres pour décorer les surfaces métalliques. En effet, l’apport des couleurs sur les métaux – or, argent, cuivre, bronze, acier – ont toujours fasciné l’homme.

L’émail, c’est une matière vitreuse, transparente, opaque ou opale obtenue à partir de silicate diversement coloré par des oxydes métalliques. Lors de son apparition, la palette des couleurs opaques et transparentes, était très restreinte, sans aucune variation de couleurs – blanc, bleu, jaune, rouge et vert.

Il faudra attendre le XIX siècle pour voir apparaître une mosaïque de couleurs extraordinaire avec toutes les nuances de couleurs et qui permettra aux bijoutiers et orfèvres d’exceller.

L’Institut Jeanne Toussaint a le privilège d’être la seule école en Belgique à dispenser cette formation, dont nous sommes très fiers.

L'équipe

Nilton CUNHA est le professeur en charge du module “bijouterie de base” en première année et du cours d’émail.

Organigramme

Afin d’obtenir le “Certificat de qualification de Bijouterie : Email” qui est reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles, il faut réussir les modules suivants :

  • Bijouterie Email niveau 1,
  • Bijouterie Email niveau 2,
  • Histoire du bijou,
  • Bijouterie Email – épreuve intégrée.

Il suffit de cliquer sur le nom du module dans l’organigramme pour pouvoir télécharger le programme pédagogique du cours. Ce programme définit le contenu du cours.

Sanction des études

Après la réussite de tous les modules , vous obtiendrez un “Certificat de qualification de Bijouterie : émail”.
Ce certificat est reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Condition d'admission ou pré-requis

Pour s’inscrire dans cette section, il faut avoir réussi la totalité des 4 modules de la première année en tronc commun. Vous les retrouverez ICI.

Prix de l'inscription

En première année,
il faut compter 70€ de frais administratifs auxquels il faut ajouter le montant dû à la Fédération Wallonie Bruxelles pour 290 périodes de cours.
(+- 165€ au total)

En deuxième année,
il faut compter 70€ de frais administratifs auxquels il faut ajouter le montant dû à la Fédération Wallonie Bruxelles pour 290 périodes de cours.
(+- 165€ au total)

Pour l’épreuve intégrée,
si elle est prise en même temps que la deuxième année, il faudra ajouter 20 périodes soit un total de 4,60€.

Les personnes entrant dans les conditions d’exonération ne paieront que les frais administratifs à condition d’apporter les documents requis. Tous les détails ICI.

Prix du matériel

Pour le cours d’émail, les étudiants n’ont pas de matériel spécifique à acheter.

Horaires 2020-2021

>>> Les horaires sont susceptibles de
changer à tout moment.
Dans ce cas ils seront automatiquement mis à jour sur le site. <<<

Le 31 août 2020 à 13h, dans la classe de dessin, la directrice présentera les nouveaux horaires
et répondra ensuite à vos éventuelles questions jusque 18h.

BIJOUTERIE – Bijouterie Émail – Niv1+2 – Jour

BIJOUTERIE – Histoire du bijou

BIJOUTERIE – Planning